Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 06:37
Nom d’une pipe ! – Michel Duprez
René Magritte
 
 
 
 
                                                             En hommage à Magritte.
 
 
Et si les chefs-d’œuvre sans légende
étaient finalement moins résistants
à l’humeur changeante du futur,
autrement dit plus vite appelés à disparaître en fumée ?
 
Prenons par exemple cette peinture.
La chose qu’elle représente en ne reposant pourtant sur rien,
puisqu’elle semble en effet,
au premier coup d’œil,
flotter dans l’air,
apparaît d’une extrême simplicité.
 
Or il fallait qu’elle soit vraiment culottée
et confiante en sa courbe harmonieuse
pour passer ainsi d’un siècle à l’autre
sans que son image ait perdu son éclat
ni choqué non plus les âmes dites « sensibles ».
 
Supposons à présent que l’auteur de ses jours,
au moment où il fut inspiré,
se soit contenté de concevoir
un de ses tableaux les plus célèbres
sans piper mot.
 
Dans ce nouveau cas de figure,
ce qu’il affirmait alors ne pas être cela
serait peut-être encore ceci.
 
Mais, d’un autre côté,
si nous souhaitons rester réalistes
et donc raison garder,
nous devons bien admettre
qu’il aurait aussi considérablement réduit ses chances
de faire un tabac.
 
©Michel Duprez



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0
Published by jdor - dans Michel Duprez
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche