Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2016 2 16 /08 /août /2016 06:43
Cantique IV - Ode
Oeuvre en titre : « Dentelle III » sculpture porcelaine de Ode©
 
 
 
 
Et s'ouvrent, fin novembre,
Les portes verticales de décembre
Géométrie des partances,
De l'appel et de l'abandon
Rite cosmique de l'amour en attente
La pierre se parachève
Au brasier de l'absence

Elle manifeste l'autre visage de toi
Et mon regard naïf et profond
Se mire dans la cinquième saison de l'âme
À la claire fontaine du silence
Au cercle rouge de la rencontre
Dans le faste dénuement du rêve

Habite la durée de la blancheur 
Quelle ne soit entachée de sang !
Que très loin mon visage ne se perde
Dans la mer de tes yeux inaccessibles !
Que la magie des libertés t'emporte
Au-delà de mon âme qui a traversé
Les hautes montagnes de ses amours !

Que s'endorment tes étoiles
Dans la nuit de mes sapins !
Prépare, l'oiseau, à l'ombre de la lune,
Prépare le feu du petit jour !

 
Et que ton oeil s'ouvre au coeur en peine
Sous l'amas des feuilles mortes
Et des souvenances enfouies 
À l'horizon rose des saisons !

 
Penche-toi de nouveau sur les puits de ton désir
Pour y baiser celle qui te cherche
Au fond de ton rêve !

N'attends pas que l'âge te surprenne
Déjà, les premières neiges sont arrivées !

©Ode
19 novembre 2002
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0
Published by jdor - dans Ode
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche