Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 07:00
Kabylie – Kacem Issad
 
 
 
 
Au milieu des hameaux chapeautés de rouge 
Qui surplombent les montagnes où il n’y a nul bouge1,
Un poète naguère chantait la misère
Et l’amour qui berçaient la vie de ses congénères.
Une main sans index perchée au ciel
Prit le nom des neveux à Ismaël2.
Et les saisons étalent leurs arts
Devant les étrangers séduits par ce regard.
Cette terre noble est kabyle
Créatrice d’hommes dignes et habiles.
Chaque buisson, arbre ou pierre
Raconte l’histoire de ce peuple fier.
Et de chaque bout de terre un cordon
Nourrit ses racines et chaque printemps.
Et les oliviers, les figuiers et les fleurs
Coiffent  de jaune et de vert toutes les odeurs.
 
1.Bouge (n.m.) signifie un logement malpropre ou un taudis .
2.Thaletat, aussi appelé la Main du Juif,  est l'un des sommets du Djurdjura en Kabylie.
 
©Kacem Issad



 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

commentaires

malika 08/10/2015 23:44

ce poème est magnifique comme la kabylie.

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche