Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mai 2015 2 12 /05 /mai /2015 07:00
Ce jour là – Ode
 
 

Tu me tenais la main ce jour là
Tu me parlais d’amour
Sur la plage, nous nous sommes arrêtés
Tes mains sur ma peau
Tes lèvres sur ma bouche
Nos deux corps soudés
Sans qu’un seul souffle du vent ne passe

Dans ma tête, il y avait tes yeux
En mon corps, le désir
Je nichai mon nez au creux de ton cou blanc
Je sentis sous ta peau battre le flux de ton sang

Ah ! Respirer ton odeur qui m’enivre encore
Et toi qui te laissais couler dans mon corps
Comme un bateau ivre
Dans l’océan de tendresse assoiffée, de caresses de feu
Emmêlant nos boucles en une course folle
Vers nos rivages
Écoutant le vent chanter pour nous
Les corps emmêlés comme rubans de soie

Montaient le soleil des brumes
Et les odeurs végétales

Dans le creux de tes mains tu me tenais
Dans mon corps, je te gardais au chaud
Au fil argenté de l’eau
Nous avons chaviré jusqu'au creux du monde
Jusqu’à la petite mort
Ce jour là...
 
©Ode

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0
Published by jdor - dans Ode
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche