Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 janvier 2015 7 11 /01 /janvier /2015 08:10
Si tu coupes cet arbre – Victor Varjac
 
 
                                          Au cèdre abattu  pour avoir fait de l’ombre
 
 
« Si tu coupes cet arbre
je veux mourir aussi »
L’enfant plonge son rêve
devenu cauchemar
dans les yeux du bourreau…
« Pourquoi veux-tu abattre
l’ami de mes jeux ?
Cet arbre est ta survie
dans ce monde blessé…
Je veux que mes enfants
puissent voir à leur tour
le confident des heures
qui partage mes jeux…
« Je ne puis rien pour toi »
répond l’exécuteur
l’arbre s’est approché
si près de la maison
que le bleu de la mer
est entré dans ses branches…
Assis dans son fauteuil
l'homme n’aperçoit plus
cette ligne qui danse
et l’ombre des ramures
abritant les oiseaux
dresse pour lui un mur
d’où s’échappe des cris !...
Alors il a voté
l'abattage de l’arbre
celui qui le sauva
dans un passé lointain
mais depuis l’égoïsme
a desséché son cœur…
Le cèdre va mourir
en cette aube qui pleure
pour qu’enfin l’homme puisse
assis dans son fauteuil
apercevoir la mer
cette ligne qui danse !...

© Victor Varjac
Antibes, le 14 octobre 2011


Extrait du nouveau recueil de Victor Varjac « Les Fiançailles de l’Aube » aux Editions Chemins de Plume

 
 
 
 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article

Repost 0
Published by jdor - dans Victor Varjac
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche