Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mai 2014 1 05 /05 /mai /2014 06:57
Jusqu’au dernier souffle – Jean Dornac
Jusqu’au dernier souffle – Jean Dornac
 
L’enfer commence sur terre… (J.D.)
 
 
 
Jusqu’au dernier souffle de la souffrance
Toute vie doit connaître l’abomination
Des âmes en effroi et déshérence
C’est là, d’être né, l’horrible punition
 
Nos immenses continents de peur
Endurés aux derniers instants
Forment le diadème de l’horreur
Des humains trop vite mourants
 
Ai-je le droit de crier ma colère
Contre le hasard ou contre les dieux ?
Ai-je le droit de dire mon dégoût des cieux
Face à notre froide et commune misère ?
 
Qu’avons-nous choisi de cet enfer
Qu’un sort funeste nous réserve
Que nous soyons doux ou durs comme le fer
Elle ne sert jamais à rien, notre verve…
 
Il est des prêcheurs
Si doux d’apparence
Mais oiseaux de malheur
Qui magnifient nos souffrances
 
Méfiez-vous de ces atroces « justes »
De l’amour, ils ne connaissent rien
Ils ne sont qu’horribles flibustes
Nous offrant aux dents de leurs chiens
 
Ils glorifient les « vertus »
Et massacrent les innocents
Obsédés et toujours têtus
Ils n’aiment que votre sang !
 
Leurs cœurs ne sont que pierre
Leurs oukazes sont massues
Pour nous jeter en leurs cimetières
Ils sont amis du mal absolu…
 
Ils veulent nous voir souffrir
Jusqu’à l’ultime instant
De vos douleurs, ils vont rire
Le mal étant leur amant…
 
Quittez vite leurs demeures
La souffrance n’aime pas l’amour
Elle n’aime pas ses fruits et ses fleurs
Elle maudit le bonheur de vos jours
 
Pourquoi la mort et les doutes ?
C’est depuis toujours notre joute
Cette lutte dont nous n’avons pas le choix
Et qui de tous reste l’atroce croix…
 
© Jean Dornac
Lyon, le 24 avril 2014



Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits
Partager cet article
Repost0

commentaires

denise bernhardt 06/05/2014 12:49

merci Jean, pour ces mots de Révolte, oui on se demande souvent "à quoi bon " .
Mon amie Zorica vient de nous quitter, avant l'heure . Yvan Tetelbaum me dit d'elle : elle était extraordinaire et il a raison. Je t'embrasse

Jean Dornac 06/05/2014 15:52

Merci à toi, chère Denise. Oui, j'ai lu ton message, ce matin annonçant la triste nouvelle... Comment ne pas se révolter devant cette absurde destinée ? .. Je t'embrasse également chère Denise...

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche