Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 décembre 2021 6 04 /12 /décembre /2021 07:43


 


Une grande ombre noire
traverse le jardin.
A peine apparue,
et sitôt disparue.
Une grande ombre noire
qui lèche le chemin,
    mouvante
    et fuyante ;
est-ce l’ombre du destin ?
un signal clandestin ?
un inquiétant présage
d’un lendemain sauvage ?
C’est l’ombre d’un oiseau
qui a volé trop haut,
a traversé le ciel
occultant le soleil.

 

©Ellen Fernex        
 
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
3 décembre 2021 5 03 /12 /décembre /2021 08:00
FSP/ @Rainer Künis, Liechtenstein


 

Et te voici, menue
et toute paisible
dans la fraicheur
d’un matin d’avril,
fragile liane, solide lien
entre deux familles unies,
quittant l’eau pour affronter l’air
de ce milieu hostile
où pêcheurs et prêcheurs sévissent,
chacun s’appliquant à t’enjôler
à t’admirer à te séduire
dans ta découverte
de cette drôle de vie.

 

©Jeannine DION-GUERIN
 
 
 
 
 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
2 décembre 2021 4 02 /12 /décembre /2021 05:34
Terre d’andésite et d’améthyste

 

 

Là-haut, sur cette , s’envolent feuilles jaunes et feuilles brunes, manuscrits de l’automne
 
Au coude du chemin, un lièvre bondit, emportant la sérénade de l’aquilon
 
Le souffle chaud des biches allume les yeux du silence, et le mystère glisse vers demain
 
Le chagrin des labours s’est vêtu de bure, et le brame du cerf dégrafe la robe des brumes
 
Le fil garance du roncier coud le gilet de novembre
 
L’assaut fripon des fins de nuit arrête toute inflorescence, sauf pour un bouton d’églantier qui, à la faveur d’un repli ensoleillé, vient s’épanouir dans la bonté de ce chemin oublié.
 

©Roland Souchon - Morpho  
www.rolandsouchon.com              
 
 
 

 

 


 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
1 décembre 2021 3 01 /12 /décembre /2021 07:48
Photo Nadjiwill

 

 

Long est le voyage des mots
Nés du sang de l’arbre endeuillé
Dans l’amère lucidité
De la Beauté du Monde
Menacée.
Captifs du puits noir de la vacuité
Refusant son viatique à Charon,
Ils révèlent la lumière voilée,
Avec elle, s’acheminent vers le ciel indigo
Et enveloppés de feuilles d’étoiles,
Espèrent l’embellie des perles de lune
Pétillant sur les friselis d’écume
A la marée haute.

Long est le chemin initiatique
Déclinant la bienveillance
Des signes pacifiés
Allaités de sève renouvelée,
Où depuis l’origine
Le Verbe aspire à sublimer l’Amour
Enfant naturel de notre mère, Eve.

©Nicole Portay            
 
 
 

 

 


 
Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 07:34


 

Quand je ferme les yeux, je n’ai plus aucun pouvoir. Ce n’est pas mon esprit qui le veut ni ce que mon cœur s’efforce à croire. Je vois des choses qui me font savoir, sans pour autant m’apercevoir que…
Je fais un rêve prémonitoire !
Je n’anticipe pas toujours ces folles images qui apparaissent dans ce désert aux mirages,
Ce monde, cette autre dimension ou je n’existe que partiellement.
De fausses matérialités, parfois prêtes à se concrétiser,
S’imposent dans mon esprit et dans mon sommeil pour que j’y pense maladivement à mon réveil.
Elles s’imposent toutes les nuits pour me rappeler ou me faire oublier qui je suis.
Mais ça ne change absolument rien, ni au quotidien ni au  destin.

 

…Ce qui doit arriver arrivera,

 

Que je m’y attende ou que je ne m’y attende pas !
J’essaye de ne pas en parler dans l’espoir de les empêcher de prendre part à la  réalité. Mais je ne peux que constater, que malgré mes efforts, je vis tout ce que j’ai anxieusement appréhendé.
A quoi bon savoir par avance, s’il n’y a aucune chance pour que je puisse changer les choses ?
Je ne suis pas une visionnaire mais, je suis une rêveuse.
Je ressens et je pressens sans que dans ma tête ça soit bien clair.
Je ne suis pas une voyante;
Les bonnes aventures… je n’en suis pas la diseuse,
Je sais que personne ne peut y croire mais,

 

Je fais des rêves prémonitoires…

 

Ça me colle à la peau, ça fait de moi un tout.
Ça me colle à la peau, comme tous les marabouts.

 

©Djida Cherfi  

05/12/15
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits...

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2021 1 29 /11 /novembre /2021 08:44
Tout feu tout femme - Sculpture d’Etienne Fatras©


 

 


Est-ce les réminiscences
De ces veillées de mon adolescence
En groupe autour d’un feu de bois
Chantant et se réchauffant tout à la fois.

 

Je revoie ces flammes ondoyantes
Changeant de formes et de couleurs
Du rouge au jaune, incandescentes
C’était des instants de bonheur.

 

Est-ce de ces réminiscences d’hier
D’où vient mon obsession pour les courbes ondulantes
Pour leur façon de jouer avec la lumière
Traduisant une douceur bienveillante ?

 

J’ai instinctivement envie de m’y réchauffer le cœur
De m’y blottir, tel l’enfant que je fus
De m’y perdre, tel l’amant éperdu
En quête d’amour et de bonheur.

 

Flamme femme
Jusqu’au bout je t’aurais aimé
Jusqu’au bout tu m’auras consumé
Et pour mieux te garder
J’ai pris de l’argile et je t’ai sculpté
Toi ma femme flamme.

 

©Etienne Fatras    
Sculpture et poésie                
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
28 novembre 2021 7 28 /11 /novembre /2021 07:38

 

« Il y avait dans le ciel / Cette musique aussi belle / Que celle d’une femme /  Qui compose la vie. / Une musique de poésie / Sur le bleu d’un mirage. »  M.B
 
                     
             Vient de paraitre aux Editions les Poètes Français «  Encre et pigments » d’Eliane HURTADO et de Michel BENARD.
 
On ne pouvait pas imaginer meilleur mariage des tons, des émotions, des idées, des cris, de la méditation et de l’expression.
On ne pouvait pas mieux concevoir meilleure collaboration que celle de ces deux complices qui donnent ici un livre
à lire et regarder, à relire et à admirer.
L’on attendait depuis longtemps une telle publication, une œuvre aussi profonde et belle par son art et son humanisme contagieux.
                                                                                                                           

Hafid Gafaïti

Professeur de lettres – Universitaire – Poète.


 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

«  Encre et pigments » d’Eliane HURTADO et de Michel BENARD.
«  Encre et pigments » d’Eliane HURTADO et de Michel BENARD.
Partager cet article
Repost0
27 novembre 2021 6 27 /11 /novembre /2021 07:58


 

 

Quand l’univers imaginaire où je passe
le plus clair de mon temps
recommence à devenir réalité,
on doit s’attendre à tout :
apercevoir, par exemple,
un éléphant à la mémoire courte
s’envoler en claquant des oreilles,
n’importe quel insecte être choisi
en qualité d’animal de compagnie,
un serpent, ou tout autre reptile,
décrocher la palme d’or au championnat du monde
des meilleurs marathoniens,
un escargot transformer sa misérable coquille
en un véritable palais royal,
un chimpanzé des grandes profondeurs,
doté d’une intelligence supérieure,
se lier d’amitié avec un vieux dauphin
au langage sans langue de bois,
un ver luisant clignoter au rythme des étoiles
sans qu’il y ait pour autant péril en la demeure.
On doit s’attendre à tout sur cette étrange planète,
dans ces contrées au climat naturellement surnaturel,
où tout est possible,
à condition d’y prêter attention.

 

©Michel Duprez      
 
 
 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
26 novembre 2021 5 26 /11 /novembre /2021 07:39
Les trois âges de G. Klimt


 

 


le corps s’émousse,
flétrit tel un fruit,

l’âme s’élève comme le figuier
vert dans le désert,

aux feuilles vives et aux fruits
éternels et mûrs,

elle goûte le déjeuner sacré
dans la fraîcheur de son ombre.

                                 
©Sonia Elvireanu            

2.03.2021

 

Poèmes extraits du manuscrit Ensoleillements au cœur du silence

 
 
 

 

 

 

 

Voir en fin de page d'accueil du blog, la protection des droits

Partager cet article
Repost0
25 novembre 2021 4 25 /11 /novembre /2021 07:35

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Couleurs Poésies 2
  • : Ce blog est dédié à la poésie actuelle, aux poètes connus ou inconnus et vivants.
  • Contact

  • jdor
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...
  • Amoureux de l'écriture, poésie, romans, théâtre, articles politiques et de réflexions... Amoureux encore de la beauté de tant de femmes, malgré l'âge qui avance, la santé qui décline, leurs sourires ensoleillent mes jours...

Recherche